GENERATION BOOMERANG : la famille redevient un refuge

CULTURE CRUNCH

Depuis une dizaine d’années, un nombre croissant d’adultes indépendants retournent vivre chez leurs parents. Phénomène très rare en Europe de l’Est ou en Asie, impensable il y a quelques années encore en Europe occidentale, ce phénomène dit « boomerang » entre de plus en plus dans les mœurs, considéré par les parents comme inévitable et transitoire et encadré par de nouvelles règles de cohabitation entre adultes.

Comment définir cette « génération » boomerang ?

Il s’agit d’adultes entre 25 et 49 ans (les plus de 50 ans ne représentant que 6 %) forcés de retourner vivre chez leurs parents après avoir été indépendants durant une certaine période.

Ce phénomène diffère de celui du départ de plus en plus tardif du foyer des jeunes adultes (parfois appelé « phénomène Tanguy » du nom du film consacré à ce jeune adulte tirant avantage du confort et de la sécurité, autant physiques et financiers, que le domaine…

Voir l’article original 592 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s